ARRÊTE DE SOURIRE ET SOURIS

Je déteste les sourires.

A vrai dire, je hais les sourires de façade : ces sourires que l'on a appris à afficher pour cacher notre peine et nos combats.

Je hais ces sourires que l'on affiche pour plaire aux autres.

J'ai la nausée lorsque je vois des personnes pleines de vices et de haine être approchées et appréciées parce qu'elles 'paraissent' amicales ... tout simplement parce qu'elles sont des maîtres dans l'art de (faussement) sourire. Ne dit-on pas que l'hypocrite a le sourire aux lèvres mais le venin sur la langue? Pourtant, nous recherchons et nous satisfaisons de ces sourires trompeurs, encourageant alors le fatal venin de poursuivre sa funeste course dans les veines de l'humanité.

Je hais profondément le fait que nos proches attendent de nous que nous affichions ce sourire afin de se sentir à l'aise, quand bien ils savent que notre quotidien ressemble à ces survival shows glauques et terrifiants que l'on diffuse à Halloween.


On nous dit qu'il faut être fort. On nous dit qu'être fort, c'est sourire quand on a envie de pleurer. Et si l'on n'est pas fort, on doit du moins le paraître. Alors on se force à sourire. On nous ordonne de garder ce sourire afin de cacher certaines situations aux autres ... car le linge sale se lave, dit-on, en famille; car ce qui se passe entre les murs d'un foyer ne regarde personne d'autres.

Je dis STOP! Nous avons le droit d'être à plat, de nous sentir complètement vidés! Et nous devons nous concentrer sur ce vide, les raisons de ce vide, les solutions contre ce vide, au lieu de nous acharner à cacher ce vide derrière un sourire de façade.

Personne ne doit remettre la responsabilité de cacher les situations meurtrières dont nous sommes les victimes entre nos mains. Ces situations ne devraient pas exister. Ce mal ne devrait pas exister. Et nous ne devrions certainement pas être obligés de cacher ce mal.


Cette dernière année, j'ai continué d'apprendre. Et j'ai compris plus qu'appris que la vérité et l'honnêteté sont plus importantes que satisfaire le regard des autres. Ainsi, j'arrête de faire semblant. Cela fait partie d'un processus de guérison, et ma guérison est ma priorité. Dès lors que j'ai décidé d'arrêter d'embrasser ces sourires de façade, j'ai découvert les vrais sourires. Mon sourire.

J'ai également décidé de m'éloigner de personnes qui exigent de moi que je sois tout le temps souriante, vive, bavarde, celles qui me reprochent d'être dans la lune, de ne pas prêter attention à ce qui se passe autour de moi, de paraître triste et déconnectée. J'ai décidé de ne plus m'imposer ces situations socialement et mentalement exigeantes qui forcent les sourires de façade alors que Dieu seul sait que si je suis parfois (souvent) déconnectée, c'est parce que mon cœur et ma tête sont en train de mener une énième bataille des plus éprouvantes. Ces batailles doivent être menées et non cachées derrière des sourires illusoires. Ca, je l'ai appris. J'ai également compris que ces batailles ne doivent pas être imposées aux autres, surtout lorsque ces autres sont vite mal à l'aise à l'idée d'un silence. Depuis, j'apprends à vraiment sourire...et j'aime sourire! Je souris non pas pour cacher quelque chose, non pas pour faire bonne figure, non pas pour plaire aux autres et les mettre à l'aise. Je souris parce que je connais (ou du moins j'apprends à connaître) la valeur de mes émotions, la valeur de mon sourire. J'aime ces sourires sincères que je ne peux pas contrôler. J'ai appris à apprécier les situations qui m'apportent ce sourire. J'aime voir les réactions de ces inconnus à qui j'offre un sourire certes poli mais surtout sincère et vrai. Je sais que ce sourire peut réchauffer la journée froide de quelqu'un. Alors pour cette nouvelle année, je nous souhaite d'arrêter de nous cacher derrière des sourires de façade. Je nous souhaite d'arrêter de nous référer à ces faux sourires pour déterminer la valeur d'une personne. Je nous souhaite de découvrir nos véritables sourires. Je nous souhaite de nous entourer de personnes qui nous encouragent à découvrir nos sourires et qui les apprécient. Par la même occasion, je nous souhaite de nous éloigner et/ou nous débarrasser de celles qui font pression pour qu'on embrasse les sourires de façade. Je nous souhaite de découvrir nos sourires. Je nous souhaite de nous les offrir à nous-mêmes puis aux autres. Ainsi, je nous souhaite de continuer à sourire...ou pas.

- Céline ♥



51 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout